dans

L’ouragan Irma atteint le niveau maximal d’alerte: Saint-Martin, Saint-Barthélemy et la Guadeloupe en danger.


Seulement 10 jours après le déferlement de l’ouragan Harvey qui a ravagé le sud du Texas, un second phénomène cyclonique s’apprête à envahir les Antilles. Ce 5 septembre, en début d’après-midi, Irma a été classé au cinquième niveau d’alerte, soir son plus haut niveau.

Ce soir, les vagues pourraient bien atteindre les 12 mètres de haut. Saint-Marin et Saint-Barthélemy seront les premières victimes. Des vents de 250 km/h sont également attendus des Caraïbes à la Floride. Météo France rappel que ce phénomène sera le plus important de l’histoire de cette zone autour de Saint-Barth. Le météorologue Emmanuel Demaël déclare « Sur cette zone du nord de l’arc antillais il s’agit du premier cyclone de catégorie 5 » selon une échelle fixée par le Centre américain des ouragans en 1969.
L’oeil du cyclone devrait toucher de plein fouet le nord de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin avant d’atteindre les îles vierges britanniques et Porto Rico d’ici mercredi soir. Ce sera ensuite le tour de la République dominicaine et des Bahamas.

La population de la zone concernée est en état de siège. Réserves d’eau, de nourriture et de pile commencent seulement à se former dans les foyers. Les barricades autour des maisons fleurissent. Les établissements scolaires ont également annoncés leurs fermetures au moins jusque mercredi. Les préfectures ont déjà recommandé aux entreprises privées de faire de même. Les hôpitaux ont également prévu des stocks d’eau et de médicaments pour les prochaines 72 heures.


Les habitations proches des côtes basses ou des falaises sont évacuées. Les gymnases s’apprêtent à accueillir les réfugiés.