dans

Vous pensiez connaître ces aliments… et pourtant!


Le café, un mal méconnu

Si vous ne pouvez démarrer votre journée sans un bol de café, vous avez certainement déjà eu la réflexion « Arrêtes de boire autant de café, tu es vraiment accro! ». Il est vrai que le café a mauvaise presse et qu’il peut légèrement engendrer une pression artérielle plus importante que d’ordinaire. Pourtant cet effet n’est sensible que sur le court terme et des études ont relevé que la caféine diminue de 67% le diabète de type II. Les cas de maladies de Parkinson et d’Alzheimer sont en baisse chez les consommateurs. De plus, le risque d’une maladie lié au foie comme la cirrhose chute de 80%. En plus évidemment de vous réveiller un bon coup! La caféine utilise les acides gras des tissus adipeux (un tissu entourant les cellules graisseuses) et stimule le métabolisme. Cette stimulation physique a des effets sur le comportement du consommateur: le temps de réaction, la mémoire et la vigilance sont accrus.

_

Le blé complet, le remède miracle?

Dans les rayons des grands magasins ou même dans les publicités, le blé complet est vendu comme un gage de confiance pour le consommateur qui y voit un aliment sain. Pourtant le blé est la plus grande source de gluten qui est possible de trouver couramment dans les caddies. Cette propriété peut être responsable, chez les personnes sensibles, de problèmes digestifs importants, de douleurs et même de fatigue. Des enquêtes scientifiques ont établi un lien entre cet ensemble de protéines et différentes maladies du cerveau tel que la schizophrénie, l’autisme… Mais attention, ses qualités en font un produit plus sain que le blé normal.

_