dans

L’incroyable Parthénon des livres interdits en Allemagne


Le Parthénon des livres a été érigé lors de la 14e édition du documenta de Cassel en Allemagne. En effet, la célèbre artiste plasticienne Marta Minujin a produit la réplique exacte du Parthénon grec à l’aide de 100.000 exemplaires de livres censurés et interdits. Combattant ainsi la censure sur toutes ces formes tout en réalisant par là même occasion une œuvre engagée. De plus, l’emplacement du Parthénon n’a pas été choisi au hasard. Il a été érigé sur la Friedrichsplatz de Cassel. Rappelons que c’est sur cette esplanade que plus de 2.000 livres furent brûlés par les nazis en 1933 lors des autodafés.

Un retour vers le passé

Cette grande œuvre offre un retour dans le temps exceptionnel. En effet, en 1933, le régime nazi n’a pas hésité à brûler des milliers de livres à Berlin. Cette opération sera également répétée dans plus de 21 villes. Les Autodafés pouvaient de ce fait mettre en scène une véritable culture interdite ce qui a permis d’accroître le sentiment d’insécurité qui pesait sur les minorités à l’époque. Cette performance apparaît aujourd’hui comme un hommage. Marta Minujin a érigé une œuvre, la première au monde, qui est une copie conforme du Parthénon grec. Rappelons que cette performance sera accessible jusqu’au 17 septembre.

_