dans ,

Une attaque façon samouraï contre la présidence taïwanaise

Les autorités taïwanaises ont annoncé une attaque du bureau de la présidence par un individu armé d’une épée de samouraï.

Vendredi dernier, le président Tsai Ing-wen fut victime de l’hostilité d’un homme contre la séparation diplomatique entre Taiwan et la Chine. En effet, la chef d’État est issue d’un parti qui s’oppose fréquemment à Pékin.


La Chine prétend que l’île fait partie d’un ensemble nommé « la Chine unique ». Défendant cette position, l’assaillant était muni d’une épée volée dans un musée voisin et d’un drapeau national chinois. Les relations entre les deux pays se sont fortement détériorées depuis l’arrivée au pouvoir de Mme Tsai. Ainsi, le bureau installé dans le centre de Taipei a souffert d’une attaque blessant un garde de la police militaire.

L’attaquant « a utilisé un marteau pour briser une vitrine dans un musée d’histoire et voler une épée de samurai », a déclaré un enquêteur. Une fois devant la présidence, un garde aurait alors empêché l’homme de s’introduire par une entrée latérale. Le garde blessé a été hospitalisé mais son état est stable.