dans ,

Pourquoi éteindre son téléphone à bord d’un avion?


Avez vous éteint votre téléphone portable la dernière fois que vous étiez au cinéma? Pire, qui d’entre vous éteint son téléphone pendant ses examens? Pourtant il y a un endroit ou tout le monde est pris de doutes: l’avion. Vous êtes à bord est voilà le moment de décoller, une voix vient vous demander de couper votre cellulaire. Qui ne s’est alors jamais demandé ce qu’il se passerait s’il faisait le thug?

_

L’Agence européenne de sécurité aérienne a autorisé en 2014 l’utilisation des tablettes, portables et autres à partir du moment où ceux-ci sont en mode avion. Mais la plupart des compagnies aériennes vont plus loin et interdisent tout emploi des appareils électroniques. En effet, le mode avion n’empêche pas complètement les appareils d’émettre des courants magnétiques pouvant nuire aux signaux de communication entre le pilote et le sol. Même si aucun accident mettant en cause un portable n’a été enregistré, les risques réels demeurent inconnus et tant mieux! Cependant, nous savons que le signal d’un téléphone actif est plus intense au dessus des 3000 mètres d’altitude et passe par des antennes relais au sol.

L’AESA a néanmoins permis aux compagnies de laisser leurs passagers communiquer s’ils prouvent que les systèmes de l’avion ne sont en rien perturbés par les signaux émis. Fly Emirates et British Airways sont parmi les rares enseignes à donner la possibilité aux passagers de téléphoner depuis l’avion par le biais de stations dont la gestion est confiée à des opérateurs spécialisés comme AeroMobile.

Aux États-Unis, les communications sont strictement interdites à cause des interférences potentiels.

_