dans

La libération d’une femme et de ses deux enfants après 2 ans d’enfermement

Les autorités américaines ont été alertées par un membre de la famille en absence de nouvelles de sa fille âgée de 32 ans. L’intervention des forces de l’ordre a ainsi permis de libérer la jeune femme et ses deux enfants âgés de 8 et 11 ans, séquestrés depuis deux ans. Le ravisseur n’est autre que le petit ami de la captive. Kariem Ali Muhammad Moore est un habitant de Fredericksburg, une ville située à 80 kilomètres au sud de Washington.

Son arrestation, samedi dernier, met fin à l’enfer qu’a vécu la famille. Alors que la police détournait son attention en prétextant vouloir entrer chez lui, les victimes furent extraite du domicile par une porte dérobée. Cette maison semblait abandonnée pour beaucoup des habitants du quartier. Le voisinage reste sans voix et ne soupçonnait pas qu’un tel drame se passait sous leur nez.

La mère du ravisseur témoigne dans le Washington Post et dit avoir bien éduqué ses enfants pour « qu’ils fassent quelque chose dans ce monde ». Elle est cependant restée sans nouvelle de son fils pendant 5 ans.

Le suspect a été incarcéré sans possibilité de libération sous caution et la famille fut immédiatement hospitalisée suite à un manque de traitements appropriés.

Cette affaire réveille de lourds souvenirs comme celui de Jaycee Dugard, une victime âgée de 29 ans après avoir été enlevée sous l’oeil de son beau-père 18 ans plus tôt. Le 10 juin 1991, la petite fille attendait le bus et Phillip Garrido, déjà condamné pour viol et sous contrôle judiciaire, l’a kidnappé. Le couple de ravisseur l’avait alors enfermé dans le jardin de leur maison, à San Francisco. Le bourreau a été jusqu’à abuser de la jeune fille, amenant cette dernière à accoucher clandestinement de deux enfants.

La perpétuité avait, à ce moment, été prononcée à l’encontre des deux suspects.

_