dans ,

Venez découvrir la mamie marathonienne !


Une anglaise de 85 ans est devenue en quelques années une semi-marathonienne confirmée. Deirdre Larkin a débarqué en Afrique du Sud il y a quarante-sept ans et s’entraîne comme les plus grands sportifs. Elle s’impose un régime drastique, sans sucre, sans sel, sans café et se réveille chaque matin à 5 heures. Ancienne pianiste, elle fait son jogging quotidiennement sur un parcours de huit kilomètres. Elle connaît une évolution fulgurante alors qu’elle ne pratiquait plus la course depuis ses années lycée : « Avant mes 78 ans, la dernière fois que j’avais couru, c’était au lycée et j’étais vraiment nulle », se souvient-elle.  Depuis, elle a déjà battu deux records du monde.

L’envie de courir lui est venue lorsque son médecin lui diagnostique de l’ostéoporose. Pendant plusieurs années, Deirdre essaie différents traitements, médicaments, yoga, injections mais rien n’y fait. Lorsque son fils revient brièvement vivre avec elle, elle s’essaie à la course à pied pourtant déconseillé. « Mon fils courait trois fois par semaine. Je me suis dit que j’allais l’accompagner. Au début, je courais trois foulées et je m’arrêtais pour marcher trois pas ». Progressivement, ses douleurs diminuent et elle se découvre une nouvelle passion qui lui vaudra des prix remarquables. Dans sa maison de Johannesburg, une petite pièce est désormais dédiée aux quelques 500 médailles, ainsi que des coupures de presse et des diplômes. En plus de ses exploits sportifs, notre ex pianiste a obtenu son diplôme de musique à 57 ans et son master à 63 ans.

Malgré son âge, elle n’envisage pas de ralentir le rythme. « Je peux imaginer une vie sans courir. Mais ce serait comme une mort lente. Je continuerai de courir tant que je le pourrai. Même sur une seule jambe, je suis sûre que je pourrai y arriver ».

_