dans ,

Une mère miraculeusement sauvée par son foetus

Des médecins du CHRU de Lille ont rapporté dans un article de l’European Journal of Obstetrics, Gynecology, and Reproductive Biology un cas clinique rarissime.

L’équipe médicale raconte qu’une femme de 31 ans s’est présentée aux urgences de l’hôpital pour d’importantes douleurs abdominales. Malgré des analyses normales la patiente a continué à se plaindre de ses douleurs. Après un angioscanner, le radiologue a remarqué que la patiente présentait une rupture utérine, complication grave pour la mère et le fœtus. Une césarienne est alors réalisée en urgence et permet de constater que la paroi du muscle utérin est rompue sur une longueur de dix centimètres. La jeune femme avait un « utérus cicatriciel », c’est-à-dire fragilisé par une précédente césarienne réalisée en 2013.

Le journal Le Monde a relaté que le bébé s’est sauvé lui-même en colmatant la brèche avec son dos. Pour mieux comprendre ce phénomène exceptionnel, il faut imaginer que le dos à jouer le rôle d’une ventouse hermétique. Simultanément, le bébé a sauvé la vie de sa mère en comprimant les artères du muscle utérin déchiré et a permis d’éviter une hémorragie utérine. Il a également empêché que le cordon ombilical passe à travers la rupture utérine.

Les deux patients se portent bien et la maman a donné naissance à un petit garçon de 2,520 kg. Malgré tout, son bébé est né avec une grosse bosse dans le dos, causée par l’importante aspiration de la région lombaire à travers la brèche utérine.

 

_