dans ,

Au Costa Rica, les singes deviennent jaunes !


• le singe écureuil ou Mono Titi, qui vit dans les parcs nationaux des forêts tropicales Manuel Antonio, Corcovado et Punta Burica. Il se nourrit exclusivement de fruits, de fleurs et d’insectes

• le singe hurleur (Alouatta palliata), dont le cri peut être entendu à plus d’un kilomètre et parfois même jusqu’à trois kilomètres si les conditions sont favorables. Végétarien, il se nourrit essentiellement de feuilles d’arbres et possède également une queue préhensible.
Sur le pelage noir des singes hurleurs, les chercheurs ont constaté l’apparition de tâches jaunes distinctes situées sur les pattes et la queue. Il s’agit de la première preuve qu’un changement de pigmentation rapide est en train de s’opérer sur la robe des singes.